Mon thym était bien acclimaté et poussait doucettement mais joliement... Le basilic avait eut un peu de mal au départ mais après deux semaines en pot il cotoyait amicalement le thym... Un jour cependant, le basilic se dégarni, les feuilles perdirent toute leur substance verte et je finis par le ratiboiser pour le faire repartir!... Ô misère, le thym fait de même! Mais que se passe-t-il donc?...

Réponse : saleté de chenilles vertes! Elles m'ont bouffé mes plantes... feuilles, racines, elles s'attaquent à mes aromatiques! Mais depuis quand les chenilles sont des gourmets?!?!

Depuis, je les traque sans relache! Elles n'auront pas ma Menthe ni ma Mélisse. Elles sont trop jeunes pour mourir!